10 avril 2007

10 avril en direct de Beyrouth

Le Liban, ses habitants, sa capitale. Beyrouth est une ville de contrastes. Sur les murs de ses immeubles luxueux construits a l occidentale, il n est pas rare d apercevoir des impacts de balles... dans les rues, les militaires veillent. L etat d urgence est la, omnipresent mais la vie continue, et croyez moi rien ne vaut le savoir vivre libanais!

Un peu plus loin, au ban de la cite: un bidonville longe la mer. 15000 personnes y vivent dans des baraques en dur grimpant vers le ciel en defiant toutes les lois de l architecture. Dans la rue, des echoppes, des gosses et leurs meres. Le sourire est a leurs visages ce que la misere est a leurs murs.

Dans Saidon et sa campagne, a une cinquantaine de killometres de la, le contraste de richesses est moins frappant. Les maisons ont un air de mezzo-giorno. Autour d un petit port, destine au tourisme et a la peche, les habitants nous accueillent en nous couvrant de nourriture.

Sur la route: des tresors de generosite. Des familles nous offre une tasse de cafe et une chaise pour reprendre notre souffle.

Le souffle, c est peut etre ce qui caracterise le plus ce pays multiconfessionel et ethnique. Rien n arrete ce peuple, ni la guerre, ni l incertitude, ni la peur. Ici tout peut renaitre, tout se transforme, des immeubles detruits par les bombes aux esprits sans cesse enrichis par la mixite.

Heloise

Posté par ftwfrance à 20:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur 10 avril en direct de Beyrouth

    sms bien reçu !

    nous sommes tjs de tout coeur avec vous, d'autant + qu'il fait très beau en Auvergne. bon courage pour les kilomètres à venir , nous espérons que l'accueil des populations sera toujours chaleureux pour vous encourager .
    A bientôt, très grosses bises .
    Roselyne+Françoise+Anita

    Posté par bande à Cilou, 11 avril 2007 à 16:05 | | Répondre
  • courage à toutes, mais particulièrement à une super infirmière de bloc opératoire au grand coeur

    Faites attention à vous toutes, toujours prudentes et avec le sourire. Petit message perso à ma Francine ; je suis fière de toi, de ce que tu fais chaque jour dans le travail mais encore plus dans ce que tu es en train de faire. Fais attention à toi ma belle ... Je t 'embrasse très fort. Véronique D.

    Posté par LFP Provence, 11 avril 2007 à 18:29 | | Répondre
  • bravo les women et vive la paix

    merci héloise, pour ton message, on a l'impression d'y être. C'est bon de sentir cette générosité autour de vous. encore, encore des messages comme ça. Courage et grosses bises à toutes et tous et plus spécialement à elisabeth de graveson.

    Posté par myriam, 12 avril 2007 à 14:46 | | Répondre
Nouveau commentaire